test maillots de bain

Petit article estival spécial maillot de bain. Cette année j’ai réalisé des maillots de bain pour toute la famille (sauf moi !).

Voici quelques conseils et astuces qui vos permettront de vous lancer…

IMG_20180804_135816_1.jpg

Les patrons

*short Ian de la maison victor

Ce short de bain est paru dans le modèle LMV édition 4 juillet août 2017 et c’est un start to sew, ce qui signifie qu’il est accessible aux débutants et présente une vidéo sur leur site. Dans le magazine vous trouverez le patron enfant et le patron homme est disponible gratuitement sur leur site.

Pour une version encore plus simple, les œillets ne sont pas nécessaires. Voici ma version test ultra rapide.

IMG_20180719_104925_1.jpg

Pour poser des œillets, il faudra la pince prym, des œillets de 5mm et un cordon.

Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières, quelques modifications sont par contre les bienvenues :

-ajout d’un filet ! Dommage qu’il n’ait pas proposé cette option car j’ai dû bidouiller à partir d’un caleçon du commerce.

-je rajouterai un cm sur la hauteur de la ceinture car je trouve la finition pas top, le tissu à tendance à s’effilocher même avec un surjet. Un repli serait donc beaucoup plus propre.

dav

-les poches, indispensables selon mon chéri…

Finalement, un modèle de short classique pourrait très bien être adapté en short de bain si vous ne voulez pas acheter le magazine. Vous pourrez toujours regarder les explications sur le site LMV.

dav

 

*Maillot thalassa de Petits Dom

Voici un maillot fille à prix tout doux (5,8€) qui permet de réaliser de multiples version 2 pièces et une version 1 pièce disponible sur le site de Domitille, de la taille 2 ans à 12 ans.

 

Pour ma première version, j’avais choisi la brassière accompagnée d’une culotte volantée à la taille. J’ai eu quelques difficultés pour cette découverte du lycra et la brassière n’est donc pas parfaite, ça baille je trouve. J’ai depuis trouvé les bons réglages et je la retenterai prochainement.

dav

Pour les versions suivantes, ce sont des bandeaux volantés que je trouve plus faciles pour commencer car ce sont de simples rectangles avec 2 élastiques.

dav

dav

Petite modification pour la culotte, le patron prévoit une doublure au niveau de l’entre jambe mais celle-ci s’est déchirée très vite sur le premier maillot. Pour les suivants, j’ai donc doublé entièrement le devant de la culotte et je préfère comme cela.

Pour la brassière, j’ai également augmenté la hauteur de la brassière de 2cm car sinon elle était complètement cachée par le volant.

 

Les réglages et les fournitures spéciales 

Petits Dom joint une fiche spéciale fourniture où elle explique en détail le choix des aiguilles, le lycra, les élastiques et les techniques de couture.

Cependant, j’ai utilisé des aiguilles jersey « stretch » comme indiqué et c’était la cata, les points sautaient régulièrement sur le zig zag, j’ai donc acheté des aiguilles « super stretch » et c’est impeccable.

Pour les coutures d’assemblage on peut utiliser la surjeteuse ou la MAC mais pour fixer les élastiques il faut obligatoirement utiliser la MAC et ça se complique…

Après de nombreux tests, j’ai enfin trouvé les réglages qui conviennent à ma MAC, si ça peut vous aider… Je suis donc en point zig zag avec une largeur de 7mm (Petits Dom conseillait 7 ou 8mm) et une longueur de 2,2mm (contre 4mm conseillé). Ainsi le zigzag englobe tout l’élastique, le tissu ne fronce pas mais zig zag n’est pas étendu.

Pour les élastiques, plusieurs choix sont possibles. Pour mon premier maillot, j’ai essayé la laminette fournie par motif personnel et pour les maillots suivants j’ai acheté des élastiques tissés de 7mm conseillés par Domitille. J’ai préféré les élastiques tissés, ils sont plus facile à coudre je trouve.

Pour les bretelles, vous pouvez acheter du cordon en lycra ou bien le réaliser facilement mais il faudra des outils spéciaux pour retourner, j’ai ceux-ci :

712G0M+uvxL._SL1500_

 

Les tissus

Pour les shorts de bain, il faut un tissu déperlant. J’ai testé 2 tissus très différents.

Le liberty betsy beach offert par motif personnel, très lumineux, assez épais.

lycra-betsy-bleu.jpeg

Après avoir été porté dans le sable, à la piscine, je trouve que les couleurs sont légèrement moins vives mais ça reste très correct.

dav

Le tissu requin de ma petite mercerie, couleur et motif sympa, l’intérieur est satiné blanc, un peu moins épais que le liberty.

tissu-deperlant-short-de-bain-shark-vert-x-10cm.jpg

Par contre le revêtement intérieur satiné est assez fragile, le tissu a tendance a filé, lors de la pose d’œillet ou en utilisant des aiguilles… à voir la tenue dans le temps.

dav

Après avoir été porté dans le sable, à la piscine, les couleurs n’ont pas bougé mais le tissu n’a pas aimé les descentes en toboggan. Cela tire trop sur les coutures au niveau du dos et comme le tissu a tendance a filé, certains points ont commencé à lâcher, j’essaierai une double couture si je dois recoudre ce type de tissu.

Question séchage, le liberty sèche un peu plus vite.

Une préférence donc pour le tissu liberty de motif personnel, plus résistant et si lummineux…

 

Pour les maillots des filles, il fallait du lycra assez épais, j’ai trouvé mon bonheur chez ma petite mercerie avec un choix très vaste.

Voici donc des couleurs très fluo, étoiles et jungle assorties à des lycras unis rose et noir.

dav

dav

Ces lycras sont très épais, pas besoin de doubler les maillots.

Depuis j’ai trouvé des lycras unis rose et orange fluo chez mondial tissus (en soldes), un peu moins épais mais ça permettra de varier les couleurs à moindre coût.

Pour réaliser les maillots fille jusqu’à 12 ans, Domitille conseille 35cm de lycra. J’ai commandé 50cm de chaque et il faut en effet très peu de matière pour faire un maillot, il m’en reste donc pour varier les modèles. Le cout d’un maillot est donc vraiment très intéressant.

Niveau temps, pour mon troisième maillot, il m’a fallu 3 heures pour réaliser la culotte simple et le bandeau volanté. Le plus long et pénible est de retirer tous les fils qui servent à maintenir les élastiques après avoir réalisé les ourlets zigzag. Le fil ne se retire pas aussi facilement que lorsqu’on fronce un tissu, je vais creuser la question peut être en jouant sur la tension…

 

Conclusion

Je n’achèterai plus de maillots pour mes enfants et mon chéri. A moindre coût on peut réaliser des modèles super sympas. J’ai repéré d’autres patrons sympas, comme calypso d’Etoffe malicieuse :

CALYPSO-toutes-les-possibilités.jpg

Pour femme, j’ai acheté le patron hina de 36 bobines mais je le testerai surement l’année prochaine faute de temps.

Sans titre 1

 

Il vous faudra cependant le bon matériel (aiguille super stretch, lycra de bonne qualité, élastiques tissés) et les bons réglages.

A vous de jouer… et n’hésitez pas si vous avez des questions ou si vous souhaitez me montrer vos créations.

dav

dav

dav

dav

dav

dav

dav

 

Publicités

2 commentaires sur “test maillots de bain

Ajouter un commentaire

  1. Ils sont très réussis ces maillots de bain ! Je n’ai pas réussi à passer le cap cette année mais je me motive pour l’an prochain (j’ai déjà le lycra et j’ai commandé la doublure et la laminette). Il me manque le patron, je n’arrive pas à me décider.
    Je ne connaissais pas les aiguilles super stretch, j’y penserai si mes aiguilles font des caprices.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :